©2017 - Octopus - lumières nordiques - contact@lumièresnordiques.Com - mentions légales

NORMANDIE

territoire nordique

Sonja Martinsson Uppman
présidente
de l'association
Lumières nordiques

Quand les cinq pays nordiques, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède ont été si généreusement invités par plusieurs musées et espaces d'exposition prestigieux en Normandie à montrer une sélection d’œuvres photographiques de leurs artistes contemporains, il s’agissait évidemment là d’un très grand défi.

 

Que peut-on offrir aux visiteurs qui permette non seulement d’introduire la culture scandinave / nordique, mais aussi de proposer une ouverture, en forme d’ "amuse-gueule", sur un échange futur et durable ? Cette collaboration pourrait en effet se prolonger dans le champ de la photographie mais aussi d’autres domaines de la culture, impliquer l'écologie - chaque jour plus importante -, ou encore le tourisme.

 

On peut constater une chose : les Nordiques ne se lassent pas de chérir la Nature. Elle est depuis toujours symbole de liberté, d'infini ; elle est aussi une fidèle compagne au quotidien - en même temps qu’un mystère. La lutte pour la survie et d’acceptables conditions de vie dans un climat austère, voire arctique, a marqué et formé les caractères des peuples nordiques, mais donné également naissance à plusieurs inventions (dont la richesse est abondamment documentée).

 

Tous les photographes qui participent à ce projet reflètent d’une manière ou d’une autre la Nature dans leurs œuvres. Cela peut se regarder comme une recherche de la pureté absolue ou le désir de retenir une image fixe - glacée - qui mène en toute conscience à une proposition écologique / politique.

 

La photographie est "a major art expression" (un mode d’expression artistique dominant) dans les pays nordiques ; expression moderne qui permet de respecter le passé et de rendre compte d’un présent de plus en plus inquiétant ; mais également - à l'instar des arts de tous les temps - de constituer un repère qui invoque un futur toujours mystérieux.

 

Les visiteurs de ces expositions, beaucoup d'entre eux munis d’un bagage plus léger, car comblés par l'opulence et la beauté si séduisante et si facile à aimer de la Normandie, s'arrêteront-ils quelques instants pour chercher  - et peut-être trouver ? - des affinités avec ces artistes nordiques ?