NORMANDIE

territoire nordique

Sonja Martinsson Uppman
présidente
de l'association
Lumières nordiques

Flyer Matmut.jpg

Nous voici de nouveau réunis autour de la deuxième édition de Lumières Nordiques ! Après deux années marquées par l’insécurité et la frustration, avec des manifestations culturelles annulées ou reportées pour cause de pandémie, la photographie revient sur le territoire normand déjà acquis à la cause de la création nordique.

 

La première édition s'est déroulée en 2018 dans les musées et centres d’art les plus prestigieux de Normandie ; quant à Paris, les souvenirs de notre manifestation si généreuse ont amplifié le désir de retourner dans cette région.

 

Cette fois-ci, une nouvelle sélection d’artistes photographes venus des cinq pays du nord, Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède, mais aussi d’Estonie, s'enthousiasment et s'impatientent à l’idée de rencontrer le public français et de lui montrer des œuvres récentes pour la plupart.

 

Ni les institutions ni leurs visiteurs n’ont vécu des jours faciles : restrictions, conditions de travail altérées ont durement mis à mal leur patience. De sorte que l’on peut aujourd'hui parler d'un besoin plus prononcé de se fréquenter, de visiter les expositions, d’aller au théâtre, d’assister à des concerts. Notre proposition nordique espère en profiter ...

 

Les artistes de leur côté - et notamment nos photographes - ont également été entravés dans leur élan professionnel, ont connu l’impossibilité de se manifester ou de s’exposer dans les conditions habituelles. Quelques-uns ont pourtant pu et su mettre à profit cette situation pour perfectionner leur art et se concentrer davantage sur leur création, sans interruption ni dérangement venu de l’extérieur. On peut ainsi se demander si cela se reflétera dans leurs œuvres.

 

La crise sanitaire est même intervenue comme une épreuve dans la coopération nordique pourtant si solide historiquement ... Espérons de tout cœur que cette parenthèse soit derrière nous et que nous puissions nous réjouir pleinement de ce bel exemple d’échanges artistiques incarné par Lumières Nordiques.

 

La Nature a été un vecteur de recueillement et d’inspiration au cours de cette période où les relations humaines ont été limitées ; les artistes nordiques ont depuis toujours puisé dans ses ressources. Cela est visible dans la peinture et la sculpture de toutes les époques, comme dans la photographie d’aujourd’hui. Espérons qu’une connaissance plus large et qu’une conscience nouvellement aiguisée de la Nature réveilleront nos sens de même que les raisons de s’appuyer sur des valeurs plus solides ; et que l'Art nous aidera à préserver la beauté du monde. Vive les Lumières Nordiques !